Mes incontournables (récents) en SFFF

Vert, du blog Nevertwhere, a lancé un tag invitant à partager ses incontournables récents de Science-Fiction, Fantasy et Fantastique (avec un superbe logo, réalisé par Anne-Laure du blog Chut… Maman lit !). Le principe est de lister entre 5 et 10 œuvres appartenant à la SFFF et publiées après 2000 que l’on juge incontournables. De quoi faire le plein d’idées pour sortir des classiques du XXe siècle sans cesse rabâchés par les médias généralistes !

Ainsi, je vous présente ci-dessous 10 ouvrages des deux dernières décennies qui m’ont marqué et j’espère vous donner envie, si vous ne les connaissez pas déjà, de les découvrir !

Pyramides, de Romain Benassaya

Ce roman de space opera est dur à lâcher une fois commencé, à tel point que j’ai dû le dévorer jusqu’à la fin sans m’arrêter une fois la page 200 dépassée. Le rythme est soutenu, l’action est riche en rebondissements, le tout baigne dans une atmosphère prenante où le sense of wonder est indéniablement présent. Romain Benassaya maîtrise parfaitement son récit du début à la fin (et quelle fin…), c’est une belle plume du space opera francophone que je recommande vivement.

© Critic

Malhorne, de Jérôme Camut

Quand un ethnologue découvre au plus profond de la forêt amazonienne une statue avec une inscription en lettres romaines commence une aventure des plus haletantes pour comprendre comment une telle chose est possible. Cette tétratologie de fantastique, à travers ses tomes qui apportent chacun leurs révélations et font monter l’intensité, nous invite à plonger dans un magnifique voyage à travers l’Histoire.

© Le Livre de Poche

Les Dieux Sauvages, de Lionel Davoust

Avec son univers riche et complexe, ses personnages crédibles et attachants, ses rebondissements et ses révélations, les thèmes qu’elle aborde et leurs enjeux, cette trilogie en 5 volumes est apte à séduire les passionnés de Fantasy épique. Elle rivalise pleinement avec les meilleurs œuvres anglophones du genre, que ce soit La Roue du Temps, Les Archives de Roshar, Fils des Brumes, ou encore Le Trône de Fer. À dévorer sans plus tarder, d’autant plus que le tome 4 est pour bientôt (sortie prévue à l’automne 2020).

© Critic

Bohen, d’Estelle Faye

La force des récits de cette autrice réside dans les personnages qu’elle façonne. Ce ne sont pas des héros. Ce ne sont que des humains, et c’est pour ça qu’ils sont aussi touchants et attachants. Suivre leur aventure dans le vaste royaume de Bohen, rire et sourire avec eux, pleurer et trembler avec eux, est un véritable bonheur qui justifie de s’immerger dans ce diptyque de Dark Fantasy de toute beauté.

© Critic

Lum’en, de Laurent Genefort

Dans ce recueil de nouvelles façon fix-up, on suit le développement d’une colonie sur une planète lointaine, de ses débuts à son déclin. On voit les pionniers débarquer, s’installer. On les voit rêver, espérer. On les voit s’attacher à la terre, l’exploiter, la détruire. On les voit comploter, souffrir, se rebeller. On les voit partir, abandonner la terre à ceux qui étaient déjà là avant eux et le seront encore longtemps après. C’est ça, Lum’en : l’insignifiante histoire de l’humanité sur une planète isolée de l’univers. Cette grande œuvre vaut le détour.

© Le Bélial / © Le Livre de Poche

Fils des Brumes, de Brandon Sanderson

Cet auteur prolifique est connu pour ses systèmes de magie très créatifs, et Fils des Brumes n’échappe pas à la règle. Cette histoire de Fantasy est prenante et se complexifie au fil des tomes avec des révélations de plus en plus conséquentes sur l’univers et ses acteurs. Si la première trilogie est basée dans un univers d’inspiration médiévale, la seconde partie de la série se réinvente complètement puisque le récit tient désormais place à l’époque de la révolution industrielle. Le système de magie déployé s’y prête à merveille et implique de nouvelles possibilités toujours très originales, un vrai régal.

© Orbit
© Le Livre de Poche

Le Livre de M, de Peng Shepherd

Un étrange phénomène envahit le monde : certains perdent leur ombre, sans que rien ne l’explique. Lorsque les infectés commencent à perdre la mémoire et que l’épidémie se répand, la folie s’empare du monde. Premier roman de cette autrice américaine, Le Livre de M est un récit grandiose, profondément humaniste, et qui nous amène à réfléchir sur la valeur de nos souvenirs, ce qu’ils représentent et comment ils nous façonnent. Certainement pas une lecture que l’on peut oublier…

© Albin Michel Imaginaire

QuanTika, de Laurence Suhner

Sur une planète glaciale règnent bien des mystères. Il y a ces étranges perturbations où la physique n’a plus aucun sens, et puis cette immense construction en orbite que nul n’a réussi à pénétrer. Sûrement un reliquat de ceux que l’on appelle les Bâtisseurs, mais qui sont-ils ? Splendide trilogie de planet opera, QuanTika nous embarque dans un vaste voyage très immersif alliant récit initiatique et sense of wonder.

© Folio SF

Yardam, d’Aurélie Wellenstein

Dans la ville de Yardam, une étrange maladie sexuellement transmissible se répand, au point que l’empereur instaure une quarantaine. Les infectés sont capables d’aspirer des âmes humaines et de conserver leurs voix dans leur crâne. Ils peuvent ainsi acquérir les connaissances de leurs victimes mais sombrent chaque fois un peu plus dans la folie. L’autrice nous livre un roman sombre mais humaniste où chacun est capable de tout, de la plus terrible des trahisons à la plus belle des passions, de doutes insoutenables ou du dévouement le plus total, du pire comme du meilleur. (Mon avis sur Yardam)

© Scrineo

Spin, de Robert Charles Wilson

Les étoiles ont disparu, au beau milieu d’une nuit que rien ne différenciait des autres. Une barrière entoure désormais la terre, mais c’est la promesse d’une apocalypse imminente car le temps s’écoule bien plus vite à l’extérieur qu’à l’intérieur. Bientôt, le soleil sera une géante rouge. Spin, c’est l’histoire de quelques représentants de toute une génération d’individus qui ont vu leur vie bouleversée par cet événement. Ils auraient pu vivre autrement, mais les étoiles ont disparu et ils doivent s’accommoder de cette terrible réalité et de ses implications. L’auteur signe un roman humaniste et marquant, incontestablement un chef-d’œuvre à ne pas louper.

© Folio SF

Vous aimerez aussi...

7 réponses

  1. Une belle liste 🙂

    J’avoue que mes goûts sont un peu différents vu que je n’ai aimé ni Spin (je sais, je sais, je suis une des rares xD), ni Pyramides, ni la première trilogie de Fils des brumes (mais je suis quand même allé jusqu’au bout).

    Mais il y a quand même du très bon parce que pour moi la seconde partie de Fils des Brume sont parmi mes livres préférés de Sanderson tellement je me suis attachée aux personnages.

    QuanTiKa me tente aussi énormément. J’avoue que j’ai aussi un amour pour ce genre de mystère, je pense que je la lirais quand j’aurais terminé l’intégrale de Jack McDevitt qui écrit aussi dans le même thème (d’ailleurs sa série Alex Benedict sera dans mon top SF qui devrait arriver dans les jours à venir)

    • Florestan De Moor Florestan De Moor dit :

      Merci !

      J’ai beaucoup aimé la seconde partie de Fils des Brumes. L’époque de la révolution industrielle (ça change des cadres médiévaux habituels, ça fait du bien !) permet tellement de nouvelles choses avec le système de magie, c’est fascinant, et les personnages sont très réussis je suis d’accord.

      QuanTika est vraiment une belle trilogie, je la recommande ! Je n’ai lu que Seeker de Jack McDevitt mais j’en garde un bon souvenir. Je regarderai ce que tu en dis dans ton top SF, c’est tout à fait possible que ça me donne envie de découvrir les autres volumes du cycle 🙂

    • Avatar Anouchka dit :

      Je n’ai ni aimé Spin, ni Les Chronolithes.
      Copine de pas fans de Robert !

  2. Avatar Anouchka dit :

    Chouette liste !
    J’ai déjà vu passer Pyramides sur une autre liste et me le suis notée en wishlist, il m’intrigue beaucoup.
    Sinon, top, y’a Les Dieux Sauvages, voilà quelqu’un qui a du goût 😀
    Et bientôt la lecture du Livre de M pour moi. J’espère l’apprécier, tout le monde a l’air de beaucoup aimer.

    • Florestan De Moor Florestan De Moor dit :

      Merci Anouchka !
      C’était impossible de faire la liste sans mentionner Lionel Davoust 😀 J’ai mis Les Dieux Sauvages, mais j’aurais pu aussi mettre ses autres ouvrages, j’ai beaucoup aimé Port d’Âmes notamment !
      Le Livre de M est un gros coup de cœur pour moi, c’est vraiment un beau roman, intelligemment écrit et très touchant, j’espère que tu apprécieras ta lecture 😉

  3. Avatar Vert dit :

    Très jolie liste, y’a des titres que j’avais encore pas vu passer en plus, ça fait encore plus d’idées lecture ^^

    • Florestan De Moor Florestan De Moor dit :

      Merci à toi d’avoir lancé le tag, c’était chouette de faire cette liste 😉